Home | Accueil | Página initial

Mémoire d’Histoires et Mémoires portugaises

La Gorgue: José Lucas soldat portugais

L’histoire est celle d’un soldat du Corps Expéditionnaire Portugais parmi d’autres. Il a combattu en France pendant la I Guerre mondiale, embarqué à Lisbonne en mars 1917.

Démobilisé en France, il y reste après avoir rencontré sa «fiancée» française.

Certains soldats portugais ont travaillé pour la Commission Portugaise des Sépultures de Guerre (CPSG). Mission difficile mais nécessaire pour la Mémoire : celle de déplacer les corps, isolés ou regroupés dans les cimetières militaires britanniques et cimetières communaux français, vers le Cimetière militaire portugais de Richebourg.

José Lucas est l’un des soldats qui ont travaillé pour la Commission des Sépultures. Il est né au Portugal en 1895, à Coimbra. Il est fils de Manuel (écriture francisée de l’acte de mariage) Lucas et de Carolina de Jesus. Celle-ci a consenti au mariage de son fils, par acte notarié à Coimbra.

Le bulletin militaire est disponible sur le site des Archives Historiques Militaires portugaises (AHM). Il permet de confirmer qu’il est fils de Manoel Lucas et Carolina de Jesus. Sa présence dans le Pas-de-Calais, à Norrent-Fontes, commune voisine de Bourecq, y est signalée. Déplacement de sépultures du cimetière de Norrent vers Richebourg? (La présence portugaise est connue à Bourecq, Ecquedecques, Westrehem… autres clochers de la paroisse de Norrent).

Soldat chauffeur à la quatrième compagnie du 23ème Régiment d’Infanterie, il fait partie de la CPSG, en détachement à La Gorgue à partir de l’été 1919.

Il épouse dans cette commune, en 1921, une jeune couturière native d’Estaires, Lucienne Millequant (1).

Le couple luso-français et leur descendance s’installent dans le Nord de la France. Le nom de famille Lucas apparait à La Gorgue après la guerre (2). Très fréquent avant-guerre car c’est aussi un patronyme de nombreuses familles françaises.

Parmi les enfants nés à La Gorgue, une fille retourne vivre au Portugal où elle épouse un Portugais. Il y a de cela plus de soixante-dix ans, à Coimbra.

Rm : Merci à José Firmo qui a confirmé des éléments concernant une fille de José Lucas, sa tante. Née à La Gorgue et retournée vivre au Portugal. Et raconté un peu de son grand-père maternel , qui parlait lui aussi de La Gorgue, Estaires, Armentières… Manuel Jorge Firmo , maqueiro, soldat retourné à Lisbonne en février 1919.

A noter que le témoin du mariage de José Lucas n’est autre que José Simão, Président de la Section locale des Anciens combattants portugais de La Gorgue.

Une nouvelle consultation de la photo des anciens combattants lors du 11ème anniversaire de la Bataille de La Lys du 7 avril 1929, laisse entrevoir une identification de José Lucas au n°12. Aide à l’identification.

Aucune sépulture au Cimetière communal de La Gorgue et aucun dossier de naturalisation française n’ont été trouvés à ce jour.

Sources :

(1) Archives Départementales du Nord.

(2) Site Geopatronyme.

Photo collection Patrick Millequand

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :